CAC83, Communiqué au sujet de la réforme bancaire

Communiqué du collectif varois publié le 08 février 2013.

___________________________________

Le 8 février 2013

Collectif varois : cac83@audit-citoyen.org

ATTAC VAR

Maison des associations

9 rue Gounod

83500 La Seyne sur mer

COMMUNIQUE

Il est urgent de séparer les banques de dépôts des banques d’affaires.

La réforme de la loi bancaire doit être discutée ces jours-ci au Parlement. Nous appelons les députés à modifier profondément le texte qui leur est présenté par le gouvernement.

La banque de dépôts ou banque commerciale tient votre compte personnel, vos livrets et mets à votre disposition des moyens de paiement. Elle vous accorde des crédits ainsi qu’aux entreprises petites ou moyennes. Elle est rémunérée par les intérêts sur les prêts et les frais perçus sur les comptes.

La banque d’affaires lève des fonds pour les grandes entreprises, s’occupe des introductions en Bourse, de fusions acquisitions, spécule sur les produits dérivés. Elle fait payer des commissions et des honoraires.

college essay writer

La séparation entre banques de dépôts et banques d’affaires existait en France avant 1984 et n’a été à l’origine d’aucune faillite ayant mis en péril notre pays.

La fusion actuelle entre banques de dépôts et banques d’affaires permet l’existence de monstres bancaires qui, par leur taille, savent que les Etats se porteront à leur secours en cas de risque de faillite. C’est ce qui se passe depuis 2008. C’est donc nous qui épongeons les errements et dettes de ces banques. Cette fusion permet également de faire financer leurs spéculations par nos dépôts.

La réforme proposée ne résoudra pas le problème de la taille des banques. Elle ne diminuera pas les risques qu’elles font peser sur notre pays et notre économie. Les activités spéculatives pourront continuer dans les banques dites à activités bancaires utiles. Le projet de filialisation n’assure pas une séparation totale entre les deux nouveaux types de banques créés.

Même si d’autres mesures doivent être prises, il y a urgence à séparer totalement les activités de dépôts et de crédits des activités spéculatives et d’investissement. La loi doit être amendée dans ce sens.

765qwerty765

Les commentaires sont fermés.