Lettre ouverte au Président de la République : pour un CIRC fiscal !

Monsieur le Président,

cell phone spying software

De nombreuses études scientifiques l’ont montré : du fait de leur complexion hormonale particulière, les chauves bénéficient d’un net atout en termes de dynamisme personnel, aussi bien intellectuel que physique, ainsi que l’explique parfaitement la Confrérie nationale des chauves de France.

Ainsi, en dermatologie, la chauvitude est-elle baptisée « alopécie » du grec alopex qui veut dire, le saviez-vous, renard. C’est vous dire combien notre capacité à trouver des solutions malines aux problèmes de la France est grande.

Le grand philosophe grec Synésios de Cyrène à bien montré dans son remarquable Eloge de la calvitie que les chauves ont « l’intelligence chevelue ». De Socrate à Ben Bernanke, de Diogène à Louis le Chauve dit Gallois, quels meilleurs exemples pour le prouver ! Et n’oublions pas Winston Churchill, le chauve qui remit l’Angleterre sur les rails.

Chauve intégral ou chauve couronné, vous reconnaitrez que notre contribution à la richesse créée par l’économie française est essentielle. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’Allemagne a plus de chauves que la France et il est temps de rattraper notre retard !

Il est tout à fait crucial pour redresser nos comptes publics et retrouvez l’équilibre de nos échanges, bref pour que la France retrouve du poil de la bête, que vous agissiez.

Votre gouvernement l’a montré, la bonne voie en matière d’incitation à produire, à investir, à innover, se trouve dans la baisse de la fiscalité. Aussi, au nom de tous les chauves, je vous demande de bien vouloir mettre en œuvre un Crédit d’impôt pour la richesse créée par les chauves, un CIRC. La seule manière de réduire des déficits, c’est bien entendu de baisser les impôts : grâce à un grand CIRC fiscal, vous confirmerez vos engagements dans le domaine.

La chose est trop grave pour ne pas être transpartisane. Aussi, j’appelle mon confrère François Lenglet à me rejoindre dans ce combat pour les baisses d’impôts : je sais combien il est convaincu des bienfaits d’une telle politique. Il suffira pour financer la mesure d’augmenter la TVA sur les coiffeurs !

Christian Chavagneux

http://www.alternatives-economiques.fr/blogs/chavagneux/

765qwerty765
zp8497586rq

Une réflexion au sujet de « Lettre ouverte au Président de la République : pour un CIRC fiscal ! »

  1. Il faut avouer qu’il y a de quoi en perdre les cheveux. Bizarrement dans le cas qui nous intéresse, se sont les créateurs de plus valu qui seront taxés pour un déficit que les branleurs auront créer de toute pièce. reconnaissons que c’est osé tout de même Sarko ne l’a pas fait Hollande y parvient sans difficulté. Quel homme!!! Heureusement les chauves sont restés vigilants, nous pouvons compter sur eux pour nous sortir de cette merde où les socialos nous enfoncent.
    finalement nous avons eu raison de virer Sarko car sans cela les chauves n’auraient pas pu s’exprimer.