Les éditocrates conseillent François Hollande : « Devenez impopulaire ! »

Le 6 mai 2012, François Hollande est élu Président de la République française. L’enthousiasme dans la presse est quasi unanime et dès le lendemain, les prescripteurs d’opinion habituels, désormais communément appelés éditocrates, s’empressent de lui assurer leur soutien… Ou plutôt de le guider sur la voie de la repentance avec un seul leitmotiv : « surtout, Monsieur le Président, gouvernez à droite ! » Miracle d’une liberté d’opinion individuelle que personne ne songe à contester : la liberté d’opinion éditocratique se traduit par une troublante convergence.

(lire la suite sur le site d'Acrimed)

zp8497586rq
zp8497586rq

Les commentaires sont fermés.