La ville de Francfort interdit les mobilisations contre la BCE – pétition internationale

Vendredi 4 mai 2012, la Mairie de Francfort a annoncé par voie de presse qu’elle interdirait toutes les mobilisations à l’initiative du collectif Blockupy Francfort, du 16 au 19 mai. Cette décision d’interdiction totale remet en cause le droit de protester contre les politiques de crises qui affectent des millions de gens en Europe. Le collectif prévoyait en effet des mobilisations contre les politiques d’austérité menées par les gouvernements européens et la Troïka (BCE, commission européenne et FMI), et avait soumis plusieurs demandes pour des manifestations, assemblées et rassemblements.

Cette interdiction représente une violation du droit constitutionnel de manifestation. Nous insistons sur le fait que ces mobilisations puissent se tenir dans le quartier financier de Francfort, auprès du siège de la BCE, comme l’autorise la jurisprudence de la Cour Constitutionnelle.

Tous les démocrates ne peuvent qu’être alarmés par cette décision anti-démocratique et illégitime. Nous demandons que l’interdiction totale des mobilisations de Francfort soit annulée. De telles mobilisations ont été possibles à la place Tahrir au Caire, à la Puerta del Sol à Madrid, ou au Zucotti Park à New York. Elles ne doivent pas être interdites à Francfort!

Signer la pétition : http://17to19m.blogsport.eu/2012/05/05/city-of-frankfurt-bans-blockupy-and-our-resistance-grows-stronger/

19 réflexions au sujet de « La ville de Francfort interdit les mobilisations contre la BCE – pétition internationale »

  1. Ping : Pas touche à ma banque ! | WAFS

  2. Ping : La ville de Francfort interdit les mobilisations contre la BCE – pétition internationale | Collectif pour un audit citoyen de la dette | #Road to Dignity | Scoop.it

  3. Ping : Du 17 au 19 mai à Francfort : occupons la Banque centrale européenne ! « leurdette

  4. Il serait temps que l’Union Européenne s’habitue aux paratiques démocratiques.

    • Perso je suis pour une plus grande liberalisation financiere qui va tous nous enrichir davantage (enfin, surtout moi !)
      Bon courage les gars

  5. Ping : [ATTAC-FRANCE] Du 17 au 19 mai à Francfort : manifestons et occupons la Banque centrale européenne ! « Nantes secteur ouest

  6. Ce système est absurde. Substituer la représentation financière de la richesse économique à sa réalité physique est le signe d’une profonde confusion mentale.
    Cette grave affection du cerveau génère des affirmations insensées, telles que l’existence d’une prétendue  » dette « , qui pèse sur l’ ensemble de la population terrienne.
    Une dette globale qui signifie que les terriens auraient, depuis l’aube de leur existence, consommé plus qu’ils n’auraient eu de ressources à leur disposition.
    Rapporté à la seule époque de l’ homme-producteur, comment celui-ci aurait-il pu consommer plus que ce qu’il a produit ?
    Nous sommes toutes et tous, inconsciemment ou pas, auteurs et victimes d’une gigantesque escroquerie qui met en danger de mort prématurée non seulement notre espèce mais toutes celles qui ont la malchance d’accompagner notre destinée.
    Un rejet massif de cette éventualité devient, pour les citoyens de notre temps, un devoir . La décision de ne pas assumer ce devoir fait porter à chacune et chacun de nous une lourde responsabilité envers ses propres enfants.

  7. A un moment où les institutions européennes justifient toutes les régressions austéritaires, où les marchés font pression pour l’adoption du Pacte budgétaire et où la BCE préfère sauver les banques plutôt que les peuples européens, nous devons être nombreux à réagir

  8. Le modèle du développement destructeur des ressources naturelles imposé aux peuples du Nord et Sud par les institutions internationales au service du nouvel ordre mondial a engendré la crise financière, la crise alimentaire, crise écologique, crise de la dette, l’extrême pauvreté et les guerres de connotation néo-coloniale.
    Le mode de production capitaliste et son accumulation du capital sont arrivé à la limite d’insupportable.
    C’est le moment de grandes mobilisations sociales et politiques pour transformer le monde terriblement insoutenable et moralement injuste.
    Tupaj Amaru

    • Il sera difficile de modifier le mode de production capitaliste sans une réflexion préalable sur les déterminismes  » mécaniques  » qui génèrent le comportement des producteurs-consommateurs que nous sommes tous.
      Les conventions empiriques qui régissent la gestion des outils monétaires et financiers que nous ont imposés nos dominants depuis plus de deux siècles constituent les instruments majeurs de la construction de la grande misère du monde, sous toutes ses formes.
      Ces instruments ne tombent pas du ciel, nous et nos ascendants avons participé, indirectement voire directement, à leur création ou à leur pérennisation. Leur nocivité etant aujourd’hui avérée, il s’agit maintenant de défaire ce que nous avons fait et de mettre progressivement en place un autre modèle de gestion que celui qui nous écrase.
      D’autres propositions existent. Il serait bon, au sein des divers collectifs de résistance à la pseudo-dette, de prendre acte de l’incompatibilité de nos « lois » et autres postulats économiques avec la perspective d’une amélioration significative de la condition humaine et de s’intéresser de très près à leur contenu.

  9. « Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. (…) s’ils arrivent au trône par des moyens divers, leur manière de régner est toujours à peu près la même. Ceux qui sont élus par le peuple le traitent comme un taureau à dompter, les conquérants comme leur proie, les successeurs comme un troupeau d’esclaves qui leur appartient par nature. » Etienne de la Boétie

  10. Ping : Du 17 au 19 mai à Francfort : manifestons et occupons la Banque centrale européenne ! « Actualités Alternatives « Je veux de l'info

  11. manifestation interdite …. y aurait -il des choses à cacher ou des actes dont vous ne seriez pas fiers, Messieurs les Dirigeants….?