La dette, c'est chouette !

Par : Joris Clerté, Clémentine Autain, Cédric Durand, Razmig Keucheyan et Stéphane Lavignotte.

« Comme lors du référendum de 2005 sur le TCE, la machine à chantage est de retrour : avalez notre potion libérale ou c'est la fin du monde ! A l'époque, nous avons répondu collectivement en produisant nos propres outils de savoir pour répondre au mattraquage médiatique par la discussion fraternelle de personne à personne et la mobilisation collective. Et nous avons gagné le référendum. Aujourd'hui, avec ce film nous ajoutons notre pierre au mouvement qui se dessine de la même façon pour refuser l'austérité perpetuelle et la tranquilité pour ceux qui pillent nos richesses et celles de la planète. »

zp8497586rq

12 réflexions au sujet de « La dette, c'est chouette ! »

  1. Ping : Kit de mobilisation sur la dette | Collectif pour un audit citoyen de la dette

  2. Cette vidéo, qui, au vu des réactions, semble être une réussite en terme de communication, me dérange (et c’est un euphémisme) en deux points;
    Elle est d’abord remarquablement condescendante, et semble avoir été faite pour des enfants de moins de 12ans. Je suis conscient que la notion de dette ne soit pas facile à comprendre, surtout pour les personnes n’ayant pas étudié l’économie, mais là, j’ai eu l’impression d’être pris pour un débile profond (« la dette, c’est chouette », etc…).
    Le deuxième point est bien plus dérangeant. Cette vidéo est dangereusement réductrice, voir parfois fausse et contribue en cela à attiser la haine envers les personnes présentés ici comme responsables de la crise, les riches ( terme très vague au demeurant, qu’est ce qu’un riche? un patron? une personne gagnant plus qu’un certain revenu ?).
    Je me contenterai de commenter deux passages particulièrement stupides; le premier dans lequel on nous apprend que le riche met son argent dans les paradis fiscaux. Celui la a eu le mérite de me faire bien rire, on nous annonce ça comme une vérité absolue, c’est un peu « et oui c’est bien connu, tous les riches volent le fisc ». Dans le second passage, il est dit que le « riche » gagne encore plus d’argent en « misant sur des produits financiers complexes » (c’est flou, c’est flou…). Cela complète fort bien le premier passage: « et oui c’est bien connu, tous les riches volent le fisc et sortent leur argent de leur chapeau, sans rien faire, tandis que les pauvres s’acquittent dument de leurs impôts, à la sueur de leur front, grâce à leur dur labeur ». Et on occulte totalement le fait que la plupart des « riches », si on prend ce terme au sens des patrons qui ont fondé et/ou dirigent des entreprises, sont créateurs de richesses, d’emplois indispensables au pays.
    Certes, une fiscalité plus juste est très envisageable (suppression des niches fiscales, impôts plus élevés sur le capital…), certes les salaires de certains grands patrons, notamment au CAC 40, peuvent paraître très excessifs. Mais diviser la population en cherchant à trouver un coupable à nos difficultés actuelles, en attisant les haines, en livrant une vision manichéenne et faussée de la situation alors que l’urgence de la crise requiert une population unie et des réformes en profondeur, ne résoudra rien. Diaboliser les riches en flattant les bas instincts des gens en difficulté est bien médiocre.

    • Bonjour Bobb,
      alors d’après toi ce petit film divise plus les gens que ceux qui utilisent un des plus vieux adage du monde dans ce but justement « diviser pour mieux régner »..?
      Ils me semble que tout citoyen en vertu de l’égalité devant la loi doit assumer la responsabilité de ses actes, cela ne vaudrait-il « que » pour les humbles citoyens..? pas les nantis..?
      Dernière chose Bobb, à force qu’on nous rabatte les oreilles avec cette menace de dette qui s’élèverait environ à 1 milliard 600 millions d’euros,
      moi qui n’est pas suivi d’études d’économie et encore moins de grandes études,
      j’ai pris ma calculatrice ce matin,
      je t’avoue que le plus difficile à été de m’assurer du bon nombre de Zéro afin de bien diviser cette fameuse dette par le nombre de citoyens que j’ai porté à 60 millions,
      ce qui nous ramène si mon calcul est exact à 26 euros et des bananes par personnes !!!
      wouaou une sacré somme n’est ce pas Bobb..?
      alors je m’interroge, bobb, personne n’a pris sa calculette, pourquoi cherche t’on à nous faire peur à ce point pour 26 euros par tête de pipe..?
      Sinon pour mettre en place une politique d’austérité à travers laquelle toujours les mêmes seront amenés à se serrer la ceinture..?
      Sachant que l’équité et non pas l’égalité devrait pouvoir permettre à certains de pouvoir payer pour d’autres sans souci de boucler la fin du mois, tout comme, au risque friser le hors sujet,
      0,00001 %(la par contre je ne connais pas le nombre de Zéro) des transactions boursières de Paris, ou Londres, voir New York, même si Tokyo est fort à la mode ces temps-ci mais je m’égare,
      on sait bien qu’un prélèvement dérisoire des transactions boursières journalières pourraient éradiquer la fin dans le monde ou notre pauvre petites dettes, non Bobb……?
      Alors non pour moi ce petit film n’est ni réducteur ni spécialement adressé à des gamins, au contraire il explique joyeusement comment on se moque de nous!!!
      Tu ne trouves pas que ça change des discours révolutionnaires énervés et inaudibles dont je serai tout à fait capable, allez on s’en fait un gros ..Bobb… tous ensemble Bobb ?

      • une chose mon petit gilles : la dette française, c’est pas 1,6 milliards, c’est 1600 milliards d’euros hahaha, donc prend ta calculette et fait le calcul. C’est pas des études d’éco que tu dois faire la, c’est revoir la lecture. eh ouais la dette c’est chouette !

        • c’est vrai que ça ne fait jamais que 26000 e par personne, après tout, c’est pas si inquiétant que ça ! tu m’excuseras mais je n’ai pas lu la suite de ton message, je me suis arrêté à la dette à 1,6 milliards.

  3. Excellent petit film sur la dette … mais je ne vois pas comment ce petit film citoyen (vraiment) peut cohabiter avec une video de Marine Lepen soi-disant en train de faire un cours d’economie à Estrosi … Bien que je ne partage pas du tout les points de vue d’Estrosi, Marine Lepen tient un discours simpliste et dangereux. Ce n’est pas en faisant la guerre commerciale a coup de dévaluation qu’on se sortira de la crise et de l’injustice . . .en plus elle ne fait pas le différence entre une appréciation de l’euro de 40% en système de change flottant n’a rien à voir avec une re-évaluation. Enfin, le prix du pétrole n’est pas non plus le prix de l’essence … critiquer les excès du capitalisme financier c’est bien. S’imaginer que tous ceux qui le critiquent sont sur la même longueur d’onde c’est carrément dangereux !

  4. Il n’y a aucune analyse sur le concept meme de dette et d’argent.

    En quoi est elle legitime de toute facon ? On se le demande vraiment.

    Une dette peut tres bien etre entierement effacee. Tout est rapport de force. Ensuite la notion de legitimite est vague meme si on peut concevoir qu’il puisse parfois y avoir un engagemement moral a rembourser quelqu’un dans le cas ou les termes du debat conduisant au pret et a son remboursement ont ete clair des le debut et fait l’objet de negociations et qu’ils apparaissent comme juste a celui qui empreinte une somme qui serait l’equivalent symbolique d’une production issu d’un travail, ce qu’est rarement l’argent actuellement.

    Cela n’a evidemment jamais ete le cas pour aucune des dettes contracte par l’etat dans le cadre de la representation: les elus decident sans nous consulter et nous payons. N’abordons meme pas les problemes de la corruption et du lobbying, et de la fixation arbitraire des taux d’interets favorisee par l’irresponsabilite de ce genre de systeme ou les « representants » sont par definition responsables mais jamais coupables et encore moins payeurs.

    Il n’y a donc aucune legitimite d’aucune dette a priori, et a la reflexion, encore moins. On peut tres bien ne pas s’estimer represente par ces « representants » et considerer que la signature qu’ils ont appose au bas de la reconnaissance de dette n’engage qu’eux meme en tant que personne physique.

  5. Bonjour,
    Voilà un outil à utiliser. Bien tourné, vif et clair. Bon support pour une discussion.
    Oui, la dette ce sont les intérêts…et ce qu’ils appellent « la prime de risque », j’appelle ça de l’usure. On ne fait pas assez référence à cette notion.
    Merci

  6. j’aurai bien aimer le partager avec mes contacts comment faire.
    je suis aussi d’accord avec le précédent message pour nationaliser les banques

  7. Oui mais on doit aussi renationaliser les banques qui nous prêtent de l’argent, parce que la dette c’est surtout les intérêts! Et que les impôts servent surtout à payer ces intérêts!

  8. Le problème se trouve bien dans le fait que nous marchons tous en ordre dispersé. Peut-être serait-il temps de s’asseoir ensemble, réfléchir collectivement, analyser le  » pourquoi  » des échecs antérieurs et décider d’ enfin passer à la vitesse supérieure.

  9. Superbe ! Simple, concis et pourtant sans simplisme et parfaitement argumenté . A promouvoir et consommer sans la moindre modération !
    Bravo.