Les petits gestes militants du quotidien

De la part d'un membre du collectif de Fécamp (76).

« Ma journée de militant pour un monde meilleur (ou la com c'est le nerf du combat) »

7h30 — Je me rince les dents, en regardant par la fenêtre, je tombe nez à nez avec un passant qui s'est arreté de passer, il lisait sur ma fenêtre.

Ni une ni deux, comme j'étais en avance je lui propose d'entrer pour en causer…
« Ah désolé, je regardais vite fait, j'ai pas trop le temps en fait »
Mais comme j'ai toujours un « Fakir spécial dette » sous le coude, il est reparti avec un exemplaire…

8h40 — Départ pour le boulot ; j'enfile mon gilet de sécurité car c'est dangereux le vélo quand les cages en métal essayent de vous tailler un short…

Sur la route, Seb, dans sa bagnole, me double en klaxonnant avec un grand sourire et le pouce levé.

12h40 — Retour maison ; je m'arrête au kébab car j'avais promis au gérant de lui déposer quelques exemplaires de « Fakir » sur le comptoir, qui sont tous équipés d'un autocollant avec l'adresse du collectif local.

13h50 — Sur le chemin du boulot à nouveau, toujours avec mon gilet et à cheval sur ma monture, je dépasse une classe (30 à 40 élèves encadrés par 2 personnes sur un trottoir d'un mêtre de large) ; un des enfants se met à crier :
« DETTE EGAL ARNAQUE !! » et le reste de la classe, en coeur : « Ah Ah Ah… Ah Ah »

18h45 — Ouf, finie la journée de taf, je suis chez moi, comme j'ai un peu de temps devant moi je m'attaque a le conception du panneau (photo à venir : comme les panneaux « A VENDRE » mais avec « DETTE publique = ARNAQUE » et « www.audit-citoyen.org » — en fluo — Ya tellement de panneaux « à vendre » et « à louer » dans ma rue et de tracts d'agences immobilières dans ma boîte aux lettres que l'idée m'est venue facilement).

Bonne nuit !

—————————————–
Quelques conseils :

GILET :

  • pour une personne d'1m80 prévoir un XXL (voir plus si vous avez un vêtement épais)
  • faire d'abord un modèle au crayon à papier puis colorier avec un gros marqueur indélébile
  • prévoir un vêtement sombre au dessous ou une protection car ça déteint légèrement

FAKIR :

  • n'ésitez pas à en commander une bonne quantité, ça part vite
  • pensez à en mettre dans les salles d'attente (médecins, hôpitaux, agences de nota… euh non, pas là)
  • étiquette de contact (serait plus facile avec un tampon): si vous avez la chance d'être sous linux-gnome, utilisez gLabels pour les réaliser
zp8497586rq

Une réflexion au sujet de « Les petits gestes militants du quotidien »