BCE : des cadeaux pour les banques, la rigueur pour les peuples

Le 21 décembre, la Banque centrale européenne (BCE) a accordé le plus gros prêt de son histoire aux banques. Au total, 523 banques ont emprunté à la BCE près de 500 milliards d’euros pour 3 ans à un taux voisin de 1%. Il s’agit là d’un soutien exceptionnel de la BCE, qui est officiellement justifié par la nécessité d’aider les banques à faire face à leurs prochaines échéances de remboursement.

Face à la menace d’une grave crise bancaire, de l’ampleur de celle de 2008, la BCE joue a priori son rôle normal de prêteur en dernier ressort en refinançant ainsi les banques. Mais, ce qui est inadmissible, est que – une fois encore – les autorités volent au secours des banques sans exiger aucune contrepartie de ces dernières !

(lire la suite sur le site d’Attac)

Une réflexion au sujet de « BCE : des cadeaux pour les banques, la rigueur pour les peuples »

  1. Bonjour,

    Je lis ces articles sur les prêts de la BCE aux banques Européennes et je ne comprends pas. L’information c’est bien, celle-ci me révolte et j’aimerais savoir quelles sont les actions à mener pour faire cesser ce genre de chose.
    Je crois qu’il vient un temps où les blablas dénonciateurs n’ont aucune efficacité. Quand et comment agir ?