Les femmes au coeur de la crise

La crise financière, économique et sociale a des effets très négatifs sur l’ensemble des sociétés, mais elle a des répercussions particulièrement préjudiciables sur les femmes, dans le marché du travail comme dans la vie privée. Partout en effet, on le verra dans ce qui suit, les femmes sont davantage exposées à la précarité de l’emploi, au licenciement, à la pauvreté et moins couvertes par les systèmes de protection sociale. Dans les périodes de récession, les personnes déjà menacées de pauvreté, en majorité des femmes, sont encore plus vulnérables, notamment celles qui sont confrontées à des discriminations multiples : mères célibataires, jeunes, seniors, immigré-es, minorités ethniques,…

(Lire la suite du rapport du groupe de travail Coupes et austérité, par Christiane Marty)

Une réflexion au sujet de « Les femmes au coeur de la crise »

  1. Ils ont dit : « You cannot evict an idea whose time has come » (Les expulsés et indignés du monde) MERCI à vous toutes et tous et à nous tous!