Plafonnons les taux des prêts aux acteurs publics locaux

Afin de sortir de la crise des emprunts toxiques, Damien Millet, porte-parole du CADTM France et Patrick Saurin, délégué syndical de Sud BPCE, membres du Collectif pour un audit citoyen de la dette publique, se prononcent en faveur de l’instauration d’un plafond légal des taux d’intérêt des prêts consentis aux collectivités locales, hôpitaux, organismes de logements social… Lire la suite

Aidons les acteurs publics locaux à sortir des prêts toxiques

Les acteurs publics locaux (collectivités locales, établissements de santé et organismes de logement social) assurent plus de 70 % de l’investissement public en France, essentiellement grâce à des emprunts conséquents. À la fin juin 2011, l’encours de la dette des collectivités territoriales s’élevait à 153,7 milliards d’euros (soit un peu moins de 10 % du total de la dette publique française) et celui des établissements publics de santé était de 24 milliards d’euros en 2010. Quant au logement social, le total de ses dettes financières était estimé à 89,5 milliards d’euros à la fin de l’exercice 2008.

Lire la suite

Audit citoyen : interpellez votre Mairie !

La dette publique locale est un angle d’attaque idéal pour permettre aux collectifs locaux de poser les premiers jalons d’un audit citoyen de la dette publique. Pour vous aider dans votre action, le collectif national a déjà mis à votre disposition deux outils relatifs aux acteurs publics locaux (Un mode d’emploi de l’audit local des emprunts toxiques, ainsi qu’une proposition de mobilisation autour de l’adoption par les mairies de leur projet de budget)

Lire la suite

Motion du Conseil Municipal de Saint Germain du Puy pour un « audit citoyen de la dette »

En 2010, lors du Congrès des Maires de France, le Maire de notre commune était intervenu à propos des déficits publics en disant: « je crois que nous l’avons tous et toutes remarqué : on ne peut pas lever le doigt en demandant un peu plus de moyens pour nos retraites, la sécurité sociale, les budgets des communes, des départements ou des hôpitaux, sans qu’à un moment ne survienne l’argument suivant : « vous n’y pensez pas : vous savez bien qu’il n’y a plus d’argent », alors que les déficits publics « sont énormes », jusqu’à la phrase imparable : « vous ne voudriez tout de même pas que l’on lègue une telle situation à nos enfants ? » Lire la suite

Première victoire à Saint-Etienne – message du CAC42

Dans le journal local de St Etienne « Le progrès » de ce jour 25 novembre, un entrefilet annonce que la Royal Bank Of Scotland a été déboutée de sa demande de paiement des échéances que lui devait la mairie de St Etienne pour un emprunt toxique dont les taux d’intérêt avaient explosé (plus de 20%). Lire la suite