Assemblée citoyenne européenne sur la dette

C’est au nom de la dette que la Troïka et l’Eurogroupe ont obligé la Grèce à poursuivre des politiques d’austérité. L’“accord” du 13 juillet a démontré que la dette est un pistolet pointé sur la tempe des peuples par les banquiers et les créanciers pour leur imposer austérité, insécurité et inégalité. Ce chantage ne fait qu’aggraver le manque de légitimité de l’Union européenne et de la zone euro ainsi que leur instabilité et les disparités énormes qui les caractérisent.

Bien des mouvements en Europe refusent ce chantage et recherchent des alternatives. Le premier objectif de ce colloque sera de réfuter le discours trompeur de la culpabilité (“nous avons trop dépensé, maintenant nous devons payer”) imposé par les classes dirigeantes. Des audits de la dette ont lieu ou ont eu lieu dans plusieurs pays et il nous faut aujourd’hui faire connaître leurs conclusions. En Grèce, par exemple, une Commission pour la Vérité sur la Dette a cherché à établir l’origine et la composition de la dette publique grecque ainsi que les conséquences sur l’économie et la population des conditionnalités qui accompagnent les prêts. Il nous faut construire une compréhension commune de la façon dont la dette est utilise comme un outil systémique de domination dans le contexte de l’Union européenne et de la zone euro : en Grèce comme partout ailleurs la dette est un moyen de soumettre les peuples aux intérêts des plus riches.

Un second objectif est de débattre des propositions visant à sortir de l’engrenage de la dette par la démocratie. Nous ne recherchons pas un consensus mais un débat ouvert, sincère et sans acrimonie sur trois problématiques :

  • de quels instruments devrions-nous nous servir pour sortir du chantage à la dette : la répudiation, la restructuration, la monétisation, un impôt sur les capitaux, etc. ;
  • quels sont les niveaux d’action pertinents pour l’application de mesures : local, national, européen…
  • comment pouvons-nous mobilise les opinions publiques et les mouvements sociaux en Europe contre le chantage à la dette ?

L’Assemblée citoyenne européenne sur la dette sera une étape importante dans la construction d’un débat stratégique sur la dette, l’austérité et les solutions alternatives en Europe.tract

"Socialiser le système bancaire" par Patrick Saurin

Socialiser le système bancaire
Une urgente et impérieuse nécessité
économique, sociale, politique et démocratique

Patrick Saurin
membre de l’exécutif national de Sud Banques Populaires Caisses d’Épargne

Les différents projets de réforme bancaire initiés aux États-Unis avec la loi Dodd-Franck, au Royaume-Uni avec la Commission Vickers, en Europe avec le Groupe Liikanen et en France tout dernièrement avec le projet de « loi de séparation et de régulation des activités bancaires » ont suscité un large débat. À ce jour, les prises de positions, les discussions et les polémiques ont porté quasi-exclusivement sur le fait de savoir s’il faut ou non séparer la banque de détail et la banque de financement et d’investissement (BFI). Pour légitime et importante qu’elle soit, cette question est l’arbre qui cache la forêt. En effet, au-delà du choix de séparer ou pas les deux types de banques qui coexistent actuellement dans le modèle de banque universelle, la préoccupation essentielle doit porter sur le rôle des banques et leur mode de fonctionnement avant la question du simple aspect organisationnel. Quelle utilité y a-t-il pour les populations de séparer les deux banques si leurs activités respectives ne sont pas mises au service de la collectivité ?

PPP Home Removal. Pearly Penile Papules Removal Natural Remedies click here

Lire l'article ici (6 pages)

zp8497586rq

Les banques, ces grandes profiteuses de la dette publique

Le jeudi 26 juillet après-midi, dernier jour de l’AlterVillage d'Attac, une action a été menée dans les rues d’Issoire, sous-préfecture du Puy-de-Dôme.
Une cinquantaine de participant-e-s de l’AlterVillage a défilé auprès des agences bancaires du centre-ville pour dénoncer l'engraissement des banques sur le dos des populations.

L'action en vidéo (4 mn) :

=> Photos et commentaires ici !

zp8497586rq