Un audit citoyen des collectivités locales

Comme le montre la carte publiée par Libération , les emprunts toxiques touchent de nombreuses collectivités locales. Pour favoriser la mobilisation contre les emprunts toxiques, le collectif a publié un mode d’emploi de l’audit local à destination des collectifs pour leur permettre d’agir au niveau de leur collectivité.

Ce n’est pas compliqué ! Les collectifs peuvent notamment faire parvenir un courrier aux Maires, proposé par le groupe de travail sur les collectivités locales. Vous pouvez vous inspirer des initiatives déjà prises par les collectifs locaux (liste disponible ici).

Au moment où les conseils municipaux se préparent à voter leur projet de budget, les collectifs peuvent se saisir de ce vote pour en faire un rendez-vous citoyen. Plus d’info dans le document pour une mobilisation locale et citoyenne sur les budgets municipaux , disponible en PDF.

Quelques infos complémentaires sur les emprunts toxiques :

Tenez-nous informés de vos avancées, difficultés, questionnements, à cette adresse : local(à)audit-citoyen.org

17 réflexions au sujet de « Un audit citoyen des collectivités locales »

  1. Ping : Lettre de l'audit n°4 – Assises de l'audit le samedi 23 juin | Collectif pour un audit citoyen de la dette

  2. Ping : Audit citoyen : interpellez votre Mairie ! | Audit citoyen des collectivités locales

  3. Bon , je vois que depuis 2008, les associations commencent à être à l’écoute de ce qui se passe chez nos voisins et d’essayer d’y voir un lien avec ce qui se passe chez nous . C’est un bon début !!!
    Mais pour vouloir régler vraiment les problèmes à la source comme le notait si bien Rémi , il nous faut aussi une révolution intellectuelle dans le sens ou il nous faut changer de cap ,non à la surconsommation , oui à la solidarisation sans calculs mesquins et pervers , une révolution internationale pacifique de velours sur la durée : au moins tenir une génération . ce sera le travail le plus dur et le plus long. Mais avec des parties de rigolades joviales , ça passe bien mieux !!! Monique

  4. Ping : Bilan et perspectives présenté à l’occasion des assises de l’audit citoyen : Samedi 23 juin 2012 « pourunauditcitoyendeladette82

  5. a) il me parait nécessaire de rappeler que les dépenses de l’état représentaient dans les années 70
    environ 37% du PIB soit 20% de moins qu’aujourd’hui !

    Alors que l’activité industrielle et économique est en
    chute les dépenses publiques sont en forte hausse

    b) idem pour les effectifs de fonctionnaire et de celle des élus !

    Qu’est ce qu’ on fait ?

  6. Ping : Lettre de l’audit n°4 – Assises de l’audit le samedi 23 juin « Actualités Alternatives « Je veux de l'info

  7. Ping : +41 » NEW R-sistons à la crise

  8. C’est très bien de mettre en avant les dépenses exorbitantes des collectivités locales, conseils généraux, conseils régionaux, etc.. Il serait encore plus intéressant de toucher le vrai problème qui est la rémunération royale que s’octroie les élus ainsi que le nombre de mandats qu’ils ont tant de facilités à créer en fonction des réponses qu’ils souhaitent faire. L’une des premières mesures très simple à mettre en œuvre au plus vite. Ce serait de fusionner les conseils généraux avec les conseils régionaux sur tout le territoire comme veulent le faire les conseils généraux et régionaux du haut et bas rhin. Voilà une source d’économie immédiate en diminuant d’au moins 3000 postes d’élus et de leur train de vie de princes. Demandez aussi l’obligation de remboursement des dettes actuelles sur les fonds propres des élus en poste. Nos enfants verraient l’avenir immédiat avec beaucoup plus de joie. Le premier problème de la dette est de ne plus dépenser!! Comme dans votre foyer vous n’avez plus d’argent, vous ne consommer plus. Arrêter de vouloir croire que l’argent des citoyens est inépuisable.Vos propres soucis financiers sont aussi les nôtres. Il n’est en aucun cas de la responsabilité du gouvernement que les conseils des collectivités aient embauchés en 10 ans + 75% de personnels. A qui va-t-on faire croire cela. Il y en a assez de financer des associations de tous poils avec des budgets sans fin. Cela aussi pèse sur notre porte monnaie commun. Si vous êtes aussi honnête que vous le dites exigez dès maintenant en allant dans les mairies, conseils de collectivités pour demander 1 seul mandat pour 1 élu et tout de suite pas dans 10 ans ou en obtenant des promesses de menteurs! Comme ils le font tous en vous roulant dans la farine depuis des années. Réduisons le nombre de nos employés car je travaille dans le privé et j’ai pense qu’avec les impôts que je paye j’entretiens une certain nombre de salariés (fonctionnaires) bien mieux payés que moi avec des avantages sociaux auxquels je ne pourrai prétendre pour ma retraite. Alors je fais parti de ceux qui exigent des diminutions d’effectifs drastiques pour arrêter l’hémorragie financière qui devrait déjà commencer à éteindre la montée de la dette. Car ensuite, il nous faudra payer pour rembourser les marchés qui eux ne plieront pas.

    • bonjour, je suis désolé de vous dire que comme beaucoup, vous ne voyez pas la cause profonfonde du mal : les intérêts composés de type usuraire et macro-usuraire sur la dette publique française (2. 450 milliards d’euros ) . Un prise de conscience de l’ensemble de la population est urgenticime et indispensable et cesser de faire confiance au gouvernement qui ne gouverne plus mais les ordres des dictateurs ( les banquiers “banksters”) Selon un rapport officiel , 93 % de la dette représentent le montant des interêts composés pour engraisser ces banquiers banksters qui ne fabriquent rien même pas l’argent qu’ils prêtent aux gouvernements successifs. C’est bien pourquoi, il ne faut rien attendre de ce nouveau gouvernement qui ne tiendra pas ses promesses . De plus une proposition de contrat de confiance ( avec les questions fondamentales sur le sujet monétaire )lui a été proposé par l’aded auquel aucune réponse n’a été faite . Preuve que les partis ne peuvent exceller que dans la politique spectacle mais surtout pas solutionner le réel problème de manque d’argent en prenant le mal à sa source . Seul le peuple naufragé possède la solution mais ne le sait pas. Venez nous rejoindre au sein de l’aded pour comprendre et commencer la mise en place de la vraie solution concrète. P.G. Pour Gagner.

      • Je suis vraiment interloqué de vous lire vos propos. Si nous sommes dans cette panade épouvantable c’est bien parce que nos élus sont gloutons et dépensiers et prennent les contribuables pour des vaches à lait. Si depuis 1974 les budgets nationaux et locaux étaient équilibrés, eh bien nous n’aurions pas de dette et nous n’aurions pas besoin des banques. Nous aurions même un “Trésor Public” qui serait bien utile pour traverser les temps de crise. Quand je règle mon impôt sur le revenu, j’ai envie de vomir en pensant à toutes les heures de travail pour les payer et surtout au fait que mon argent ne sert qu’à payer des intérêts et non à construire des écoles ou des routes. Trop facile de tirer à bouler rouge sur les “marchés”, ce sont nos élus qui son responsables de cette catastrophe. Le problème c’est que nous en avons 500.000 en France et que leur seul raison d’être est de toujours dépenser plus pour plaire. A cause d’eux nous sommes le champion mondial du taux d’imposition, mais ce taux est insuffisant puisqu’il ne suffit même pas à équilibrer les budgets et encore moins à rembourser les dettes !
        Avec tout ce qu’on paye comme impôts on devrait avoir le service public le plus performant au monde et un véritable trésor public.

  9. Toutes les politiques menées depuis les “trentes glorieuses ont privilegié la rentabilité financière au détriment de l’emploi, des salaires, de la protection sociale et des services publics.Giscard,Mitterrand,Chirac,Sarkozy meme combat! front de gauche 50

  10. bravo à vous!
    jé été étudiant en Kiné à ILB stainchamps// vécu 5 belles années!!

    savez-vous qu’en dehors de la désinformation officielle: la Belgique est le pays ,le plus diplomé au monde?!

    je ve dire, en bref: oui à des actions internationnales. car accélor-mital /qui jette les gens…sa cote boursière est montée au CAC40
    >>multinationnales.

    belle action sur les hostos:
    encore merci !!! en relation connexe:
    ds le secteur Recherche: en 2006:
    MVT de protestation>> soldé par la démission de
    26 directeurs de recheche-grattons- y’a du poil à gratter +toutes les équipes dissoutes vers l’étranger. à plus
    louis

  11. Ping : La lettre de l’audit citoyen, n°3 « leurdette

  12. Ping : 31 mars : kit de mobilisation | Collectif pour un audit citoyen de la dette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>